Prospérité et esprit d’entreprise grâce à l’autodétermination

Notre démocratie directe garantit la sécurité du droit. Le monde entier nous envie cet avantage. Il ne faut pas que nous le cédions à la légère. Voilà pourquoi le chef d’entreprise que je suis dit oui à l’initiative pour l’autodétermination.

L’initiative pour l’autodétermination n’a en réalité qu’un seul objectif: défendre notre démocratie directe qui a fait la preuve de son efficacité et renforcer notre système politique. La démocratie directe a rendu notre pays fort et a fait de la Suisse ce qu’elle est aujourd’hui: un pays indépendant que décide souverainement de son avenir.

Une compétence centrale: la démocratie directe
Ce régime libéral détermine la prospérité, la paix sociale et la viabilité de notre pays. Chaque entrepreneur sait qu’il doit développer les forces de son entreprise pour soutenir la concurrence. Il serait fatal pour lui et son entreprise qu’il néglige ses compétences clés. Ce principe ne vaut pas seulement pour l’économie, mais il s’applique également à la politique. J’observe avec inquiétude les constantes tentatives d’affaiblir et de miner notre démocratie directe et notre autodétermination. Je combats ces agissements en tant que citoyen, politicien et chef d’entreprise.

Décisions populaires bien réfléchies
Comme propriétaire d’une société d’informatique je rencontre fréquemment des chefs d’entreprise étrangers. Ces personnes font l’éloge de la Suisse et apprécient notre pays comme site économique et de stockage de données. Elles relèvent aussi la sécurité du droit qui distingue notre pays. La démocratie directe veille précisément à ce que la politique suisse ne soit pas dirigée par des politiciens professionnels ou d’autres représentants d’intérêts particuliers.

Conséquence de la démocratie directe, la stabilité politique et sociale est un élément essentiel de l’attractivité économique de la Suisse. Ces chefs d’entreprise étrangers ont compris que le peuple suisse raisonne à long terme et que les éventuelles modifications de lois sont longuement réfléchies. Chez nous, le vent politique ne change pas de direction tous les quatre ans comme dans d’autres pays. Nous devons conserver cet avantage. En politique comme en économie, nous devons développer nos forces. Celles et ceux qui sont pour la sécurité du droit et pour une économie nationale attractive ne peuvent faire autrement que de soutenir l’autodétermination.

partager l’article
par l’auteur
Franz Grüter
conseiller national
Contact
Comité
Oui à l’autodétermination
Case postale
3001 Berne
téléphone: 031 300 58 58
info@initiative-autodetermination.ch
Faire un don
PC: 31-31457-1
IBAN: CH82 0900 0000 3103 1457 1
Médias sociaux